STERILISATION PRECOCE

La stérilisation précoce

La stérilisation précoce consiste à neutrer un chat avant qu'il n'atteigne la puberté, c'est-à-dire entre 2 mois et 6 mois, au lieu des "traditionnels" 6-7 mois.

Cette pratique a plus de 25 ans de recul aux Etats-Unis.

Les avantages de la stérilisation précoce

Ils sont les mêmes que ceux de la stérilisation tout court, bien sûr.

... Mais en prime...

La récupération post-opératoire du chaton est plus rapide que pour le jeune chat de 6-7 mois : douleur post-opératoire et stress sont réduits pour lui. La cicatrisation est également plus rapide.
Les risques liés à l'anesthésie ne sont ni plus ni moins élevés si la stérilisation est réalisée précocement. Les testicules des mâles apparaissent même être plus aisées à retirer de manière précoce.

Pour le propriétaire, adopter un chat déjà stérilisé est aussi un stress (et un coût) en moins : plus besoin de s'en préoccuper, c'est déjà fait ! De plus, l'examen préliminaire approfondi nécessaire à l'opération lui assure d'autant plus que le chaton qu'il accueille est en parfait état de santé (sans parasites, etc).

Un chat stérilisé précocément ne développera aucun schéma comportemental de reproduction (distanciation aux humains, marquage, ...). N'ayant jamais eu de stimulations hormonales sexuelles, il n'en connaîtra tout simplement jamais les impératifs (et ses adoptant n'en verront jamais les inconvénients...).

Dans le même ordre d'idée (absence de stimulation hormonale), plus la stérilisation est pratiquée tôt -- surtout avant les premières chaleurs, plus les risques de tumeurs mammaires sont réduits chez les femelles.

Enfin, le chat n'ayant pas connu l'effet inhibiteur d'appétit des hormones, il y a moins de chance que son comportement alimentaire varie fortement après l'opération.

Stérilisation précoce et questions fréquentes

Stérilisation précoce et croissance

Une inquiétude fréquente regardant la stérilisation précoce est qu'elle ralentisse/minimise la croissance du chat. En fait, les chats stérilisés précocément (comme d'ailleurs les chats stérisés vers 6-7 mois) tendent à être légèrement plus grands, car leur croissance dure un peu plus longtemps (les hormones sexuelles favorisent la fermeture des cartilages de croissance, ce qui met un terme à la croissance des os longs ; chez les chats neutrés, ce phénomène est décalé de quelques mois).

Stérilisation précoce et risques de fracture

Du fait de ce phénomène de retardement de la fermeture des cartilages de croissance, une autre inquiétude fréquente est que les chats stérilisés précocément soient plus en proie à des fractures.
Ce risque existe, mais il est extrêmement faible (il existe aussi pour les petits humains avant la fermeture de leurs cartilages de croissance vers 15-16 ans, et ce n'est pas comme si c'était un sujet d'angoisse parentale majeur!). Il n'est pas plus élevé pour les chats stérilisés précocément que chez ceux stérilisés vers 6-7 mois ou même un an, le décalage dans la fermeture des cartilages de croissance induit par la stérilisation étant le même que le chat soit neutré précocément ou au début de la puberté.

A vrai dire, pour éviter totalement ce risque (qui est faible, insistons), il faudrait attendre la fermeture complète des cartilages pour la stérilisation, vers 18 mois (voire plus tard chez un Maine Coon). Mais il existe de toute façon également chez le chat entier jusqu'à leur fermeture (il est juste légèrement prolongé chez le neutre).

Stérilisation précoce et calculs urinaires

Des inquiétudes fréquentes concernent aussi le développement de l'urètre (le canal urinaire), notamment pour les mâles, et la prédisposition que cela pourrait entraîner à la formation de calculs et autres problèmes urinaires, chez les chats neutrés précocément. Si cela a été un objet de préoccupation de la communauté vétérinaire dans les années 1970-80, des études plus récentes viennent aujourd'hui montrer que le diamètre de l'urètre n'est pas modifié par la stérilisation.